J. Edgar [2011]

Synopsis: Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.
Critique: Bon je dois l’avouer, ce film avait dans un sens tout pour me plaire.

  • De un, j’adore Leonardo Dicaprio. Non pas parce que je le trouve beau, mais parce que je trouve son talent d’acteur exquis. Et j’adore les films dans lesquels il joue (Shutter Island, Inception, Titanic, L’homme au masque de fer, The aviator, Gangs of New York, Blood diamond et j’en passe et j’en passe). Je sais pas j’ai l’impression qu’il arrive toujours à mettre une psychologie et une profondeur dans sa façon de jouer son rôle qui me fait vraiment accrocher. En gros je kiffe Leo.
  • De deux, je suis particulièrement fan des films « biographiques ».
  • De trois, je me posais des questions quant au fondement du FBI, et grâce à ce film, voilà mes attentes satisfaites. (Oui pour ceux qui se le demande, J. Edgar Hoover est le fondateur du FBI)

Ceci dit, c’est bien sûr un avis personnel. Certainement que certains d’entre vous qui liront cette critique en essayant de percevoir un quelconque avis uniforme seront déçu car il n’y en a pas. Il est sûr que si vous cherchez de l’action, vous ne trouverez pas votre compte en regardant ce film. Si vous n’en n’avez rien à kick de l’histoire du FBI, ne le regardez pas non plus. Mais si vous êtes curieux d’en apprendre plus au sujet d’une des figures emblématique du monde Américain, regardez-le.

Ceci dit, je noterai que parfois le film va peut-être un peu trop loin dans le côté « vie privée » et trop peu sur ce qui se cachait réellement sous l’Amérique. Peut-être une volonté du réalisateur, à savoir Clint Eastwood.
Note: 7.5/10