Lone Ranger [2013]

Synopsis:

Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour. (Source: Allocine)

Mon avis:

Week-end avant les examens, envie de bouger et que des dessins animés au cinéma près de chez nous sauf Percy Jackson 2 et Lone Ranger. Je propose à mon amie (celle qui m’a obligé à voir Evil Dead!!) d’avoir voir le « nouveau film avec Johnny Depp » et parce que c’est Johnny Depp, on y va! On n’a pas lu le synopsis, on n’a pas regardé la bande annonce, on fait confiance à Johnnnyyyy :D.

Le film commence, on se demande quelle va être la direction du film, quelques minutes passent et HOP première touche d’humour qui ouvre bien le film. On avait un peu oublié que c’était un Disney à vrai dire. Le film est bourré d’humour! Et sans Johnny Depp, le film n’aurait pas été le même. Ses mimiques sont à mourir de rire, il apporte beaucoup au film. Armie Hammer fait bien son boulot également. Il est également très drôle (« Mais c’est quoi ce masque? » vous comprendrez quand vous le verrez :D). Le duo est parfait! (je vous parle de duo-couple dans toutes mes critiques j’ai l’impression :s). Les 2 personnages sont très différents et ce mélange est extraordinaire. Les deux personnages se complètent et ils ont chacun leur humour. Par contre, sur l’affiche, je ne sais pas pourquoi la dame apparaît car elle n’est pas très présente dans le film.

Nous avons ri tout au long du film! En sortant, nous étions encore morte de rire et impossible de nous ravoir. Ca faisait longtemps que j’avais vu un putain de bon film. D’ailleurs, en rentrant, mon père m’a demandé de lui expliquer un peu et j’étais écroulée et il n’a rien compris.

Le film dure 2h30, ca peut paraître long mais j’ai seulement regardé ma montre après 1h45 de film et je n’avais rien remarqué. Par contre, je me suis demandé comment il allait finir! Et franchement TERRIBLE la fin! Elle pourra vous paraître longue mais elle est géniale!

En faisant cette critique, j’ai encore en tête plein d’extraits et de phrases du film qui me font rire. J’ai franchement hâte de le revoir!

Bon il est vrai que certaines choses sont un petit peu IMPROBABLE mais ça fait le charme de l’histoire :). Et quand je vous écris ca, je pense au cheval sur le toit d’une grange en feu, le cheval galopant sur le toit du train, les lapins carnivores, etc.

Vous voulez en savoir plus? Je n’ai qu’une chose à vous dire : REGARDEZ LE!

Publicités

Gangster Squad [2013]

Synopsis

« Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen. » (Source: AlloCiné)

Avis

Un film de gangster, de flics revêches aux manières aussi brutales que limites d’un point de vue légal (Batman style quoi) dans les années 50. Comment ne pas accrocher ?
C’est ce que je me suis dit au début du film. Et j’avais raison, j’ai adoré !

Rétro fan boy, j’ai tout de suite accroché aux vieilles bagnoles, aux inspecteurs old-school cigarette au bec et aux vieux malfaiteurs flinguant dans la rue en toute impunité. Rien que pour l’ambiance, j’étais dedans.

Et puis… y’a les acteurs ! Sean Penn (21 grammes, The game) est méconnaissable dans un Mickey Cohen particulièrement convaincant ! Et que dire de Ryan Gosling (Stay, Les marches du pouvoir, La faille) et de Josh Brolin (que je ne connaissais que dans Men In Black 3 O.o) ont été un réel divertissement.

Ca faisait un moment que je n’avais pas pris tant de plaisir à voir un film. Et même si on sent que la réalité a gentiment été remaniée et romancée, j’ai vraiment apprécié. Ca m’a même donné envie d’en savoir plus sur l’histoire de Mickey Cohen…

Certains l’aiment chaud [1959]

Synopsis :

Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d’une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire. (Source: Allocine)

Mon avis :

J’ai ENFIN regardé un film avec Marilyn Monroe!! Cette dame qui a marqué l’histoire du cinéma est encore mondialement connue mais je ne pense pas que beaucoup de jeunes aient regardé un film d’elle. Pour moi, c’est fait!

J’ai regardé ce film sans lire le synopsis. J’ai un peu regardé sur le net les films les + connus de Marilyn Monroe et je suis tombée sur ce titre. Cette grande dame est magnifique. Elle ne ressemble en rien aux « belles filles » d’aujourd’hui. On retrouve également dans ce film Tony Curtis et Jack Lemmon qui sont deux grandes stars du cinéma également.

Mon père m’avait prévenu, dans ce film, elle joue une fille bête et naïve. Je ne suis pas du tout déçue du film! L’histoire est originale même si ça fini toujours de la même manière pour la gentille fille naïve. J’ai passé un bon moment en le regardant. Je compte regarder d’autres films avec Marilyn Monroe.

Si vous avez des suggestions à me faire, n’hésitez pas en commentaire 😉

Intouchables [2011]

Synopsis: A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables. (AlloCiné)

Critique: Elle est là elle arrive… La critique du film nommé à 8 reprises pour les césars 2012 ! Je mettrai, je pense, tout le monde d’accord en disant que ce film a essuyé nombre de critiques positives. Et bien une fois n’est pas coutume, ma critique ne sera que positive. D’un côté, je ne voudrais pas en rajouter une couche et de l’autre, je ne souhaite pas aller chercher la petite bête par esprit de contradiction. Tout ce que je vous dirai c’est que le duo que forme François Cluzet et Omar Sy est extraordinaire. Omar Sy insuffle une énergie excellente que François Cluzet transforme habilement en émotion. Aucun cliché, aucune fausse note, les metteurs en scène (Eric Toledano, Olivier Nakache) ne perdent jamais le fil de leur histoire et concentrent toute leur attention – et la nôtre – sur la relation entre ces 2 hommes. Les dialogues sont extrêmement riches et mélangent sagesse et humour avec brio.

Note: 9/10