Le monde fantastique d’Oz [2013]

Synopsis

« Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ? » (Source: AlloCiné)

Mon avis

Avez-vous déjà vu l’histoire du looser égoïste qui combat les très très très très méchants avec les  très très très très gentils et se finit avec tout l’or, le trône et la princesse gnan-gnan ?
Maintenant oui.

Sam Raimi (Evil Dead, Spiderman) nous sort une apologie du très Bien contre le très Mal. Les enfants adoreront, mais moi, je n’ai pas été transcendé.
C’est féerique, les panoramas sont sublimes, les personnages secondaires du singe et de la poupée sont vraiment touchants, et…. voilà. D’un autre côté, les scènes 3D ne servant à rien sont très dérangeantes, certains arrières plans piquent les yeux et le jeu des acteurs est déplorable. Mila Kunis est agaçante et stéréotypée (la scène de crise nerf est vraiment… « LOOOOL »), James Franco est loin d’être convaincant, tout comme Rachel Weisz. Michelle Williams, quant à elle, a juste eu le rôle de Blanche-Neige blonde qui est agaçant, mais elle relève le niveau.

Les enfants adoreront, même si certaines scènes avec les sorcières risqueront de les choquer. On sent le goût de Raimi pour les scènes effrayantes.
Mais ils adoreront les personnages du singe-groom et de la poupée de porcelaine.

En bref, une simple exploitation de licence.
Une soupe froide.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s