Contagion [2011]

  

Synopsis: “Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on « cache la vérité » à la population…” (Source: AlloCiné)

Avis: L’affiche ne ment pas, Contagion se munit d’un panel de grosses pointures du cinéma: Laurence Fishburne (Matrix), Jude Law (Sleuth, eXistenZ, RepoMen), Marion Cotillard (Jeux d’enfants, Big Fish, La Môme), Matt Damon (Bourne’s trilogy, Adjustement Bureau, Dogma, Ocean 12/13), Gwyneth Paltrow (Shakespeare in love, Hook, Seven) et Kate Winslet (Titanic, Eternal Sunshine of the spotless mind, Neverland).

Malheureusement, le film s’arrêtera à une belle affiche. Le synopsis a tout raconté. Le film est lent et sans véritable intérêt. Gwyneth Paltrow joue certainement son rôle le plus court de sa carrière (15-20 min): l’humanité se voit réduit d’un dixième à cause d’un virus incroyablement puissant, né d’un mélange génétique entre une chauve-souris et un cochon.

On s’ennuie tout au long, se demandant où ce film nous mène, et surtout pourquoi. Et la fin ne satisfait pas du tout. Bref, j’aurais dû dormir.

[Spoil alert] Et la fin du film “explique” grossièrement l’origine de super-virus-qui-tue-tout-ultra-vite: non, ce n’est pas les iraniens, ni les coréens, ni les français, mais juste un… morceau de banane. Oui, un ridicule morceau de banane qui a été grignoté par une chauve-souris et qui a été mangé ensuite par le cochon. Génial non ? 

  Attention, la prochaine grippe sera sans doute un gros rhume mi scorpion mi ornithorynque mi grenouille. Quoi ? On fait un film ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s